Douleurs Chroniques Post-Opératoires

La douleur chronique postopératoire se définie comme une douleur persistante plus de deux mois  après l’intervention, sans lien avec une la douleur préopératoire et sans rapport avec une complication  chirurgicale. Sur les 9 millions de patients opérés par an en France, 5 à 30 % vont développer des douleurs chroniques postopératoires. Chaque année, le nombre de nouveaux patients douloureux chroniques est certainement de plusieurs dizaines de milliers.

La majeure partie des douleurs chroniques postopératoires est liée à une lésion nerveuse au cours de la chirurgie et donne lieu à des douleurs neuropathiques qui une fois installées sont difficiles à traiter. Ces douleurs peuvent être très invalidantes par leur intensité, leur chronicité et les répercussions sur la qualité de vie. Ces douleurs sont encore peu reconnues. Elles sont à l’origine d’une grande errance diagnostic, d’une multiplication de consultations et d’examens, et parfois à l’origine de reprise chirurgicales non bénéfiques.  Une fois, installées ces douleurs sont difficiles à traiter. La reconnaissance précoce, l’information sur  leur provenance font partie intégrante de la prise en charge et suffisent parfois à apaiser une situation toujours difficile.